Nathalie Meunier coach environnement relationnel

Comment fonctionner dans les différents environnements relationnels ?

Nous sommes nés dans un environnement relationnel mais pas forcés d’y rester.

Nous avons débuté dans un environnement professionnel. Nous pouvons évoluer en son sein et aussi évoluer vers d’autres qui nous ressemblent mieux…

Voyons ensemble les différents environnements relationnels (de dominants, de combattants, de bienveillants) et, les comportements qui font que nous nous y sentons bien… ou pas !

Les fonctionnements des 3 environnements :  

1 – Environnement de dominants : 

Dans un environnement de dominants, il y a une hiérarchie descendante. Les décisions sont unilatérales et il n’y a pas d’échanges possible dans la prise de décision. D’un coté il y a le donneur d’ordre (dominant, celui qui a le pouvoir) et de l’autre l’exécutant (soumis aux choix du donneur d’ordre)

Les risques d’épuisements sont fréquents ainsi que ceux de conflits voire violences suivant la puissance de la domination et des résistances.

Le fonctionnement est basé sur la notion de : gagnant/perdant

2 – Environnement de combats pour (ou contre) une cause

Dans un environnement de combats, nous nous associons dans une (ou des) lutte(s) pour ou contre quelque chose, des idées, des revendications… etc. Le but étant d’obtenir un changement, faire une une revendication. Cela conduit à des résistances et/ou confrontations plus ou moins violentes.

Les risques d’épuisements, de s’oublier au profit des combats sont fréquents ainsi que ceux de conflits voire violences suivant la puissance, la dureté et les enjeux des combats.

Le fonctionnement est basé sur la notion de : gagnant/perdant

3 – Environnement de bienveillants

Dans un environnement bienveillant, nous échangeons, partageons nos connaissances, expériences, idées dans le but de participer à la prise de décisions et aux évolutions. Le fonctionnement du groupe est dans la solidarité, le collectif ainsi que le respect de chacun et de l’environnement. L’énergie du groupe vient de chacun de nous de par nos motivations, complémentarités, dynamisme et créativité.

Les risques d’épuisement sont minimes. Le plus grand risque se situe face à des comportements malveillants et manipulateurs.

Le fonctionnement est basé sur la notion de : gagnant/gagnant

Les comportements  :  

1- Un dominant face à un dominant :

Dans des groupes qui ne sont pas en concurrence, ils peuvent s’associer mais ils devront avoir leur indépendance décisionnelle pour garder leur pouvoir décisionnel. Dans un même groupe, ils ne s’entendent pas. Les 2 veulent le pouvoir et dominer. Cela génère des rivalités voire conflits pour chercher à prendre ou reprendre le pouvoir sur l’autre.

2- Un dominant face à un combattant :

S’ils ont des enjeux différents, ils seront adversaires donc dans la confrontation. Dans le cas où le combattant adhère à la cause du dominant, le combattant militera pour le dominant.

3- Un dominant face à un bienveillant :

Ils seront déstabilisés. Le dominant par l’esprit collectif où n’y trouvera pas sa place. Il cherchera à diriger pour prendre le pouvoir et, s’il n’y arrive pas, partira de ce groupe. Le bienveillant, par l’esprit directif du dominant, partira car il ne se sentira pas participatif ni impliqué.

4- Un combattant face à un combattant :

Si leur combat est pour la même cause, ils se rallieront. S’ils sont pour une cause différente, ils s’ignoreront et si leur cause est opposée, ils se combattront.

5 – un combattant face à un bienveillant :

Le combattant va essayer de rallier le bienveillant à ses combats. Le bienveillant adhère à sa cause, le bienveillant pourra échanger avec lui, lui partager ses idées. Il invitera le combattant à devenir un « guerrier pacifique » par la non-violence et le changement intérieur. Dans le cas où le bienveillant n’adhère pas à sa cause, il fera sortir le combattant de son réseau.

6 – un bienveillant face à un bienveillant :

Ils vont s’associer s’ils ont les mêmes valeurs. Les 2 seront pro-actifs et investis dans le groupe. En cas de désaccord, ils négocieront pour trouver une solution commune dans l’esprit gagnant/gagnant pour eux et leur environnement.

Les comportements dans un environnement différent de notre environnement « bien-être » :  

1- Je me trouve dans un environnement de dominant :

Mon environnement de bien-être est :

Dominant :  j’écoute, j’observe, je comprends et j’agis pour prendre et garder le pouvoir ou m’associer si je sais que je vais garder mon pouvoir

Combattant :  j’écoute, j’observe, je comprends, j’apprends et j’agis pour faire valoir ma cause ou militer pour la cause du dominant

Bienveillant :  j’écoute, j’observe, je comprends, j’apprends, je sors de cet environnement, j’évolue pour mieux me faire respecter et protéger mon environnement de bien-être.

2- Je me trouve dans un environnement de combattants :

Mon environnement de bien-être est :

Dominant :  j’écoute, j’observe, je comprends et j’agis pour faire front, imposer mes choix et prendre le pouvoir

Combattant :  j’écoute, j’observe, j’échange, je comprends, j’apprends, je partage, je collabore et j’agis dans le combat pour la cause commune

Bienveillant :  j’écoute, j’observe, je comprends, j’apprends, je partage (si je suis en accord avec la cause), interpelle (si je ne suis pas en accord avec la cause), me retire de cet environnement, j’évolue pour me respecter et respecter mon environnement de bien-être.

3- Je me trouve dans un environnement de bienveillants :

Mon environnement de bien-être est :

Dominant :  j’écoute, j’observe, je comprends et j’agis pour prendre le pouvoir

Combattant :  j’écoute, j’observe, je comprends, j’apprends, j’agis pour les rallier à ma cause et mes combats

Bienveillant :  j’écoute, j’observe, je comprends, j’apprends, j’échange, je partage mes idées, mes désaccords, joies, difficultés pour évoluer collectivement et agir pour mon bien et celui de tous mes semblables ainsi que pour ceux qui veulent le devenir. Je fais barrage à toutes ceux qui voudrait ternir la fluidité des échanges et la confiance du groupe.

je suis dans mon environnement de « bien-être » face à une personne d’un environnement différent :  

La personne va essayer, tout en se préservant et préserver son environnement de « bien-être » :

Le dominant :  me mettre en position de soumission, d’exécutant à son service

Combattant :  me rallier à sa cause comme combattant

Bienveillant : m’inviter aux échanges et aux partages réciproques sans jugement dans la confiance et la non-violence

L’objectif de cet article n’est pas de juger tel ou tel environnement relationnel car ils existent tous et représentent un cadre de vie « bien-être » pour des personnalités définies par ces comportements.

Son but est de vous apporter les informations nécessaires pour que vous preniez conscience de votre situation afin que :

✔ vous soyez acteur de votre vie

✔ vous puissiez déterminer quel est l’environnement relationnel au sein duquel vous vous sentez alignés et libre d’être vous-même

✔ vous puissiez savoir fonctionner dans un autre environnement sans vous perdre et donc, revenir au sein de celui de votre bien-être rapidement.

Pour cela, il est important de :

✔ se connaitre

✔ être lucide

✔ savoir ce que nous volons et où nous voulons aller

✔ savoir se faire respecter

rester fidèle à qui nous sommes malgré les diverses pressions voire adversité auxquelles nous pourrions être confrontés.

D’après vous, dans quel environnement relationnel vivez-vous/travaillez-vous aujourd’hui ?

Vous convient-il ?

Oui ? … Qui devez-vous être et que devez-vous faire pour évoluer sereinement pour vivre pleinement vos rêves ?

Non ? … Qui devez-vous être quels comportements devez-vous changer pour ouvrir les portes de l’environnement que vous souhaitez intégrer pour vivre vos rêves ?

Dans les 2 cas, quelle est la 1ère action que vous pouvez mettre en place dès maintenant pour y parvenir ?

Partagez cet article avec tous ceux et celles qui veulent avoir la liberté de faire leurs choix de vie soit, être acteur de leur vie.

Au plaisir de vous retrouver sur un prochain article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page